avr 13 05

Tous les éléments de la crise de régime sont réunis…
Vive la 6e République

Tous les éléments de la crise de régime sont réunis…

Crise de crédibilité d’abord ! Elle touche jusqu’au Président qui apparaît comme un monarque impuissant. Lui qui n’a su ni prévenir ni régler la crise créée par l’onde de choc de la mise en examen de son ministre du budget pour fraude fiscale.

Confondu par ses mensonges répétés, Cahuzac allie, en définitive, l’avarice de l’Oncle Picsou au brigandage des frères Dalton ! Insupportable pour qui se rappelle les sermons d’austérité rabâchés par ce ministre qui vantait les mérites de la rigueur ordinairement associée à la vertu.

Exaspérant aussi ! Parce que cette équipe a été installée grâce à une formidable mobilisation sociale et civique organisée pour dégager Sarkozy, le prince consort de l’oligarchie de 2007 à 2013. Dès le soir de sa victoire, assumant sa frivolité, Sarkozy faisait la fête avec la caste de la finance au Fouquet’s, assumant le mélange des genres et les conflits d’intérêts. Le nombre d’affaires en cours d’instruction en est un clair révélateur… De Mme Bettencourt mère (détentrice d’au moins un compte à l’étranger…) à l’affaire Karachi… en passant par le financement de sa campagne électorale par le régime de Kadhafi… Sarkozy avait affiché sans ambages son goût pour l’argent et le bling-bling…

Naïvement, les plus candides pensaient s’être débarrassés, en mai dernier, des tricheurs et des escrocs. L’affaire Cahuzac porte de ce fait un tort particulier au candidat de la « République irréprochable »… mais aussi à ceux qui trop attachés qu’ils sont à conserver leur privilèges en échange de leur fidélité à un système entretiennent le mélange des genres dans lequel un petit nombre de personnages se partagent les pouvoirs financiers, politiques et médiatiques et décident entre eux des « remèdes à faire avaler au peuple ». Le fait que la presse révèle ce jour la volonté de Cahuzac de vouloir revenir siéger à l’Assemblée nationale sonne comme l’annonce de trop…

Ce sont ses liens, ses fréquentations d’un entre soi qui exaspèrent. Surtout qu’une fois disséqués toutes les ramifications on voit que le Front National est jusqu’au cou partie prenante de ce monde où chacun se couvre… On sait maintenant que c’est un avocat fiscaliste proche de Marine Le Pen qui a permis l’ouverture du compte en Suisse de M. Cahuzac. La donneuse de leçons est démasquée !

Les fiscalistes qui font profession d’organiser la désertion fiscale sont au service de ceux qui prétextent des déficits publics pour sacrifier nos retraites, les allocations sociales et les emplois publics. C’est  ce système qui fait que chaque année, 60 à 80 milliards d’€ échappent à l’impôt qu’il est en train d’être démasqué. Qui alimentent ces comptes offshore ? Dans le cas du compte de M. Cahuzac… Les labos pharmaceutiques qui bénéficient de très important financements publics via la sécurité sociale ou le crédit d’impôt ont-ils cherché à influencer quelques décideurs ? Nous attendrons que l’enquête suive son chemin…

Tout cela qui entretient la défiance. Surtout que ceux qui tirent les ficelles, dans leur précipitation à vouloir imposer leur diktat monétaire en Europe, ont contribué à effriter eux-mêmes la légitimité de ces serviteurs zélés du capitalisme financiarisé en montrant qu’ils n’avaient même plus besoin d’eux, comme lorsque le patron de la BCE a décidé tout seul (sans l’habillage d’une décision « politique ») d’annoncer et d’organiser le blocus monétaire de l’île chypriote !

Face à la profondeur de la crise, le président comme son premier ministre se crispent pour « maintenir le cap de leur politique ». Résultat, ce qui a pu être présenté comme de  l’incohérence entre le candidat Hollande affirmant que la finance était son ennemi, pour une fois élu, choisir de confier le ministère du budget à l’homme qui doit rendre des comptes au Fisc et à la justice, apparaît clairement comme « une feuille de route » dont le premier acte fut la signature, sans en changer une virgule, du traité européen rédigé par Merkel et Sarkozy. Ce fut le signal que ce gouvernement renonçait à engager des réformes pour une réelle redistribution des richesses.

Pas étonnant alors qu’aucune mesure n’est soit venue remettre en cause les conflits d’intérêts, qu’aucun plan de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale n’ait vu le jour, que la taxe à 75% cafouille, que la réforme bancaire élaboré par Bercy main dans la main avec les patrons de banque soit soutenue par une droite parlementaire ravie que rien n’entrave le pouvoir des banques à se livrer à leur activité spéculative. Surtout quand on sait que le maître d’œuvre de ce projet, le patron du Trésor fut nommé en février 2009 par Nicolas Sarkozy ! In fine tout cela révèle que quelque soit l’alternance politique les arbitrages ne peuvent aller que dans le même sens puisque tout se décide en catimini, avec un personnel qui reste finalement le même.

Pas étonnant non plus que la mesure phare de la fin du cumul des mandats ait été enterrée et que la proportionnelle ait disparue des tablettes de nos réformateurs en peau de lapin… que le projet de décentralisation (retiré pour le moment) ne cherche qu’à renforcer une bipolarisation qui permet l’alternance électorale mais rend impossible toute alternative politique. Les institutions de la cinquième République ne permettent plus l’expression démocratique de la volonté populaire.

Aujourd’hui les institutions de la cinquième République ne permettent plus l’expression démocratique de la volonté populaire. Sortir par le haut impose du courage, celui de se mobiliser pour une 6e République rétablissant la souveraineté populaire. Refonder nos institutions, mettre fin aux privilèges de l’oligarchie, retirer le pouvoir au secteur bancaire parasitaire, organiser la transition écologique, voilà certains des défis à relever. C’est la convocation d’une Assemblée constituante, mot d’ordre de notre campagne présidentielle, qu’il faut inscrire à l’ordre du jour de l’agenda citoyen.  Il est venu le temps des œillets… Le 5 mai prochain j’irai manifester pour le changement de régime !

 

 

Cette entrée a été publiée dans Dans les luttes, Front de Gauche, Non classé, Parti de gauche. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

23 réponses à Vive la 6e République

  1. Puech dit :

    Rejoignez le comité pour la 6ème République

  2. Pierre29 dit :

    bonsoir Pascale, évidemment je (nous) monterons à paris le 5 mai,mais je voulais par ce petit commentaire te remercier d’être venue dans ce petit bled du Fininistère samedi dernier pour la journèe FDG29,tu as très bien causé…salut!
    un rocker du coin de la salle.

  3. guthinger stéphane dit :

    marchons marchons et vite!
    amitiés à toi
    stéphane

  4. Sergio Maddalena dit :

    merci et mille bravos.

  5. Thierry B. dit :

    Bonjour,

    Ce commentaire pour vous apporter mon soutien au changement que vous proposez tant au niveau fonctionnement politique qu’au niveau de la société. Je profite aussi pour laisser ci-dessous quelques idées fondamentales sur le changement que nous devons opérer.

    Oui, il faut changer cette société de consommation construite pour le profit de quelques-uns au détriment du bien-être de l’humain et de l’environnement. Il faut arrêter de laisser quelques-un structurer le monde pour que l’on consomme dans leur intérêt financier. L’objectif de l’être humain ne peut pas être « se faire de l’argent au cours de sa vie ». L’activité « travail » ne peut être restreinte à celles créées par des personnes qui créent des produits dans l’unique objectif de se faire de l’argent. Il faut une activité saine inscrite dans un projet humain commun, respectueux de l’environnement et inscrit dans l’évolution de l’être humain. De cette activité saine naitra forcément une activité pleine et partagée équitablement.

    L’humanité ne peut plus se contenter d’avancer à la petite semaine pour se faire de l’argent et doit se fixer un objectif humain et écologique clair comme celui du bien-être ensemble dans la diversité, celui du respect de l’environnement et celui de l’apport de la vie dans l’univers pour assurer sa survie à un rythme respectant la nature. De plus, la société ne peut pas se contenter d’éduquer ses enfants pour qu’il trouve un travail soit pour leur profit personnel soit pour le profit de personnes dont le seul objectif est de faire de l’argent. Une société doit éduquer ses enfants pour qu’ils apprennent des connaissances pour se développer intellectuellement et se développer en harmonie avec la nature, et participer aux projets communs à faire dans la société.

    Il faut que le pouvoir actuel prenne la mesure de ce changement qu’il faut opérer.

    Il est aussi temps que l’honnêteté et l’intégrité prenne le pas sur la cupidité financiére car cette cupidité financière nous mene tout droit au désastre humain. Il est temps de remettre au centre de notre société la récompense spirituelle et morale.

    Je suis de plus convaincu que ce changement peut partir de la France comme est partie le principe des droits de l’Homme en son temps.

    Bien à vous!
    Thierry

  6. flageollet dit :

    Et si vous rappeliez à des gens comme Montebourg ses postures pour une sixième république.
    Trop âgé pour défiler, mais je cherche d’autres formes de soutien.
    Courage, car ce 5 mai ne sera probablement qu’une étape; l’étouffoir médiatique , presse et télés, a tellement de force.

  7. Sagone dit :

    Non Pascale !!!vous ne pouvez pas mentir a ce point comme un arracheur de dents!!!

    Le non cumul des mandats n’a jamais ete enterré!!!!Comment pouvez tenir de tels propos ????

    Nous ne sommes pas en dictature pour paler de révolution des oeuillets!!!!

  8. Vinnie Reb dit :

    Tout comme il faut changer de régime, de la 5ème vers la 6ème République, je pense aussi qu’à un moment, il va falloir appliquer le même raisonnement vis-à-vis de l’Europe. On peut certes commencer à désobéir, mais il y aura un moment où ça ne suffira plus.
    Imaginons que le changement de régime se fait en France, avec la 6ème, OK, pas de problem. Mais quid si cette même nouvelle Constitution de la 6ème, proclame le peuple de France souverain, et que ce même peuple souverain dise haut et fort : Nous ne voulons pas de la politique d’austérité de la Troïka ! On fait quoi ?
    Je ne vois alors qu’une seule solution : la sécession. Mais pas pour rester tout seuls dans notre coin de France, comme le préconise le FN. Mais en invitant les autres pays du Sud de l’Europe, qui subissent eux aussi l’austérité, à venir nous rejoindre, pour former une Confédération des Etats du Sud de l’Europe. On pourrait même garder l’euro, mais façon euro-Sud et non euro-Merkel. La sécession, oui ! Avec nos frères du Sud, c’est encore mieux !

  9. Thierry B. dit :

    La seule vraie réponse que doit apporter le gouvernement actuel pour rétablir la confiance est de faire réellement la chasse à l’évasion fiscale. C’est un manque de 50 milliards d’euros par an en impôts!!! Si cela dure au moins depuis 20 ans, cela fait donc en cumulé 1000 milliards d’euros soit la moitié du déficit actuel!!! C’est là qu’il faut chercher pour rétablir le budget de l’etat!!!

  10. Sagone dit :

    Pas mal!!!! Pascale quand on se dit démocrate !!!on pratique pas la censure surtout lorsque cela ne plait pas!!

    apres on se pose en donneuse de leçons et on attise le polpulisme!!!

  11. Pourla6ème dit :

    Bravo à vous pour votre note. Nous serons dans la rue pour défendre la 6ème République. Il faut en finir avec l’oligarchie. Ils se croient tout permis et nousimpose l’austérité.
    Du balai ! Prenons le pouvoir !

  12. Pascale Le Néouannic dit :

    Le non cumul des mandats a été reporté à la fin de la mandature, pour une application au delà de ce quinquennat et dans une version édulcorée qui maintient beaucoup des aspects négatifs du cumul… au point qu’un élu de Perpignan (info relayée dans la presse nationale) a envoyé un courrier au 1er secrétaire du PS pour justifier sa démission par ces mots : « C’est oublier que nombre de députés socialistes élus en juin 2012 ont également usé du mensonge devant les Français. Ils s’étaient engagés s’ils étaient élus à démissionner de leurs éventuels mandats exécutifs locaux. Nous savons ce qu’il advint de cet engagement… Comment ne pas y voir un parallèle détestable (avec l’affaire Cahuzac NDLR) et ravageur? »… Après on peut toujours considéré que le non cumul n’est pas enterré… Mais alors c’est se mentir un peu à soi même…

    • BAUD Michelle dit :

      Madame,
      j’habite prés de PERPIGNAN ,pouvez vous me donner l’identité de cet élu, je souhaiterais entrer en contact avec lui.
      Vous avez raison sur le sujet traiter…
      Merci à vous.

    • Sagone dit :

      non!!Pascale comment pouvez vous anoncer de tels mensonges sur le non cumul des mandats!!!

      Comment savez vous ça puisque cela n’a pas encore été présenté en conseil des ministres!!!

      F Hollande lors de son intervention a dit « que cela présenté dans les prochains jours en conseil des ministres » et vous vous savez que ce sera reporté!!!

      non!!! c’est absolument honteux de mentir a ce point pour faire du populisme !!!

      c’est absolument scandaleux de mentir a ce point!!! Commen t pouvez vous affirmer que cette loi sera aplliquée en fin de quinquenat????

      des rumeurs n’en font pas une vérité!! vous manipulez les gens !!! C’est une honte!!!

      vous soutenez un parti dont le pricipal leader n’est autre que quelqu’un qui a fricoté et adulé Chavez !!!

      Quand on sait que Chavez lui même a fricoté avec des dicateurs!!!

      • RODRIGUEZ JM dit :

        Et pourtant c’est comme cela a été écrit à plusieurs reprises. Le non cumul des mandats à été repousser à fin 2017 et donc on a le temps d’avoir changer de république d’ici là. Le gouvernement fait tout pour aider le patronat et rien ne change, sinon le nom du président.

  13. Jeannot dit :

    Merci pour pour la concision de vos propos ayant dans la même approche mis l’accent sur l’essentiel le samedi 30 mars à Pt de Buis en Finistère.

  14. Sagone dit :

    décidemment la vérité ne vous plait pas et vous ne validez pas mes messages!!!

    on monte le peuple en lui racontant n’importe quoi mais en douce on pratique la censure!!!

    et dire que vous vous dites démocrate!!!!

  15. Pascale Le Néouannic dit :

    @Sagone puisque je m’adresse à un pseudo :-) … désolée d’avoir passée une soirée à voir de vieux amis plutôt qu’à rester derrière mon ordinateur à guetter vos messages pour les valider immédiatement sous peine de me faire accuser d’être anti-démocratique… et de dire que « décidemment la vérité ne vous plait pas »… La vérité dès fois est toute simple : ce soir c’est ma part d’humanité…

    à @michèle Baud, « le jeune conseiller municipal PS de Perpignan, qui vient de démissionner du PS se nomme Frédéric Gonano, élu en 2009 sur la liste “Nouvelle union avec la gauche” de Jacqueline Amiel-Donat. un article est paru dans l’indépendant

    ce qui me permet de le citer concernant la question du cumul et donc de poursuivre ma réponse à mon contradicteur « Sagone. L’élu en question explique « Avec le report du non-cumul, «on donne encore le sentiment que, allez, on veut bien le faire, mais on va en profiter au maximum pour nous-mêmes», dit-il. »… Je ne dis rien d’autre en expliquant que le projet en circulation prévoit que cette loi sur le non cumul ne s’appliquerait qu’après ce quinquennat et je maintiens que le fait de ne pas aller jusqu’au bout du principe de non cumul d’un mandat parlementaire et regrettable. Quand à la question de la proportionnelle elle a été abandonnée pour les cantonales pour lui préférer un autre système qui donne étrangement de sentiment de renforcer la bipolarisation de la représentation politique. Et cela est encore un recul par rapport à ce qu’annonçait le PS avant l’élection présidentielle…

    • Sagone dit :

      Mais vous êtes terrible et incroyablement de mauvaise foi !!!

      si un élus démissionne et raconte ce qu’il veut vous vus en faite une vérité!!!!

      bravo!!!André chassaigne ce matin a été très sévère envers l’attitude de partie de Gauche et de son leader!!! a propos du mot « purification » il a dit les mots on un sens il est contre les phrase outrancière et la politique spéctacle!!!
      et la ce n’est pas une rumeur !!ou un on a dit que!!! Sans vérificétion préalable c’est la vérité!!!
      cessez de proferez des contre vérité a propos du non cumul des mandats!!!
      je prefère m’arreter là …..et c’est mieux….

  16. Pascale Le Néouannic dit :

    A @Sagone

    c’est un peu cours de tout le temps de traiter de mauvaise foi… car il faudrait encore apporter des éléments allant dans un autre sens…
    et comme des élus qui démissionne n’ont qu’une valeur « relative »… Peut être qu’une députée membre du PS aura à vos yeux plus de valeur… je vous invite donc à écouter les mots de Barbara Romagnan (ils sont public et en libre diffusion sur médiapart…)
    http://www.dailymotion.com/video/xysj3n_en-direct-de-mediapart-ou-va-la-france-5-avril-2013_news#.UWMw7L-XNz8
    écouter à partir de la minute 8,20m… et tout particulièrement à 9,20m « comment c’est possible quand on est même pas capable qui est un engagement du PS et du président de la République… »
    sinon je me réfère également aux propos d’un membre du BN du PS (Secrétaire national adjoint à la rénovation du PS.) qui écrit dans son blog  » Aucune réforme depuis l’élection de François Hollande n’est venu combattre cette tendance. Depuis le renvoi aux calendes grecques de l’interdiction du cumul des mandats pourtant si populaire (82% des Français interrogés pour, par ailleurs favorables à la limitation à deux mandats consécutifs) jusqu’à l’enterrement de la réforme territoriale, rien n’est venu améliorer le renouvellement du personnel comme de la vie politique. (…)
    et enfin pour parfaire j’utilise aussi comme source la gazette des communes qui titre son article « interdiction du cumul des mandats seulement à partir de 2017 et où il est écrit dans l’article :’ Il a été décidé de n’appliquer le non-cumul qu’à compter de la fin des mandats parlementaires en cours, alors que la direction du Parti socialiste souhaitait un respect dès les élections municipales de mars 2014 de cette promesse de François Hollande. »…

    voilà j’avance des arguments accompagnés de faits… vous avez le droit de ne pas être d’accord, rien de plus normal… encore faut-il savoir défendre ses idées avec autre chose que de l’accusation sans fondement…
    sans rancune et à bientôt (j’en sui s convaincue)

    • Sagone dit :

      Et moi je refère a la parole du Président de la République qui lors de son intervention télévision a dit que le non cumul des mandats sera présenté en conseil des minitres dans quelques jours!!!

      Je persite et signe vous vous fiez a des rumeurs quelque soit la personalité politique qui vous inspire!!!

      Moi je me fi a ce que décide le Président Hollande!!!!
      L’avez entendu lors de son intervention dire que la loi sur le non cumul des mandats sera remis a 2017 ???? Moi je n’ai rien entendu de cela !!!
      Voilà mes arguments et je continue de vous dire une rumeur n’en fait pas une vérité!!
      donc ce que peuvent dire Pierre, Paul ,J acques ,ou Martin, toutes ces personnes s’expriment a titre tout a fait personnel!!!.

  17. Pascale Le Néouannic dit :

    @Sagone… ce n’est pas de la rumeur c’est le texte du projet de loi qui le dit
    Le projet sur le non-cumul des mandats voté en 2013 mais « L’interdiction du cumul des mandats n’entrera en vigueur qu’à partir du 31 mars 2017″, c’est à dire pour les élections législatives d’après la prochaine présidentielle (c’est une reprise de l’exposé des motifs du projet de loi présenté au conseil des ministres…)… Aujourd’hui 58% des députés et 59% des sénateurs cumuls un mandat parlementaire avec un mandat d’exécutif local…
    Et je rappelle que je suis pour le mandat unique de parlementaire, là ce n’est pas ce qui est proposé dans le texte… donc je constate que la loi sur le non cumul dans son application n’est pas immédiate mais qu’en plus elle n’est pas à la hauteur des exigences démocratiques qui sont les miennes et que vous pouvez ne pas partager… Enfin la parole d’élus n’est pas pour moi de l’ordre de la rumeur, elle engage celui ou celle qui la porte !

  18. RODRIGUEZ JM dit :

    @Sagone dit et c’est forcement la vérité. Pascale écrit et c’est forcément extrapoler.Je pense que les uns et les autres peuvent dire les choses et de toute façon avec les personnes qui se cache derriere de pseudo il n’y a rien à attendre. C’est moi je.. sais ou moi je dit et cela deviens vérité.
    Tout le monde ne viendra pas au Front de Gauche, donc laissons aboyer et notre caravane passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>