Les candidats

Pascale Le Néouannic : Conseillère Régionale depuis 2004, réélue en 2010, elle siège à la Commission Permanente et est membre de la Commission des Finances et représente la Région au sein du Centre Régional d’Information et de Prévention du SIDA. Durant son précédent mandat, elle était membre des commissions Logement et Transport et siégeait au Syndicat des Transports d’Ile de France (STIF). En tant que Présidente de la commission Offre de Transport en charge de la révision du Plan de Déplacement Urbain d’Ile de France (PDUIF) elle a défendu et obtenu la suppression des zones 7 et 8 et milite activement pour la tarification unique.

Militante de gauche, féministe et laïque, elle adhéra au Parti socialiste en 1982. Mais c’est vraiment à partir de 1986 avec le mouvement contre le projet de loi Devaquet réformant les universités qu’elle s’investit pleinement tant syndicalement que politiquement. Elle siègera au Bureau National du PS et sera membre du secrétariat national de 2005 à son départ du PS en novembre 2008, quand elle choisit de participer de la fondation du Parti de Gauche avec Jean-Luc Mélenchon et des milliers de militants venus d’horizons divers… création du Front de Gauche.

Son parcours professionnel, qui l’a conduite à intervenir dans des contextes très différents, est un atout pour sa connaissance des enjeux de notre société. Débutant dans le secteur bancaire, elle travailla ensuite plusieurs années dans le milieu de la presse associative et politique, puis anima le secrétariat de rédaction d’une revue. Elle devint assistante parlementaire et membre d’un cabinet ministériel, et connut aussi  l’ANPE.  Elle travaille maintenant dans la fonction publique territoriale après avoir réussi les concours de Catégorie B (Rédacteur) puis Catégorie A (Attachée).

Conseillère municipale d’opposition à Antony (Hauts-de-Seine), elle mesure la responsabilité qui s’impose dans ce département si particulier, à défendre haut et fort ses idées et la nécessité de démonter patiemment « les fausses évidences » de l’UMP : faire connaître ce que la droite veut cacher. Ainsi parmi les nombreux combats pour la défense de l’intérêt général, elle s’investit tout particulièrement pour la réhabilitation de la Résidence Universitaire d’Antony.

Durant la campagne présidentielle, elle intègre l’équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon et sera l’une des animatrices nationale du Front de Gauche et portera la parole du candidat sur les questions d’égalité et de laïcité. En septembre 2011, elle a publié un ouvrage « petit manuel de laïcité à usage citoyen» (Editions Bruno Leprince).

Candidate aux élections législatives dans la 13e circonscription des Hauts de Seine, son suppléant est Pierre Ouzoulias, militant du PCF de Bourg-la-Reine, chercheur au CNRS, ancien candidat aux cantonales de 2011.

Les commentaires sont fermés.